Loi anti-Airbnb : les propriétaires vont devoir s'adapter
Loi anti-Airbnb : les propriétaires vont devoir s'adapter
publié le 07 février 2024
00:00
00:00

Les loueurs de Airbnb face aux nouvelles mesures pour limiter les location saisonnières.

Le 29 janvier, l'Assemblée nationale a adopté la loi "anti-Airbnb" pour limiter les location saisonnières. Concrètement, elle comprend des hausse des taxes, mais instaure aussi un maximum de 120 jours de location par an.

Plusieurs changements qui n'arrangent pas les propriétaires, comme Claudine, à notre antenne. Malgré ces nouvelles mesures, elle va continuer de mettre son appartement en location sur la plateforme.

"C'est super contraignant parce qu'il faut calculer ces 120 jours à la meilleure rentabilité [...]. Donc on fait des calculs d'apothicaires. Nous, en 7 nuits de airbnb, on encaisse le même loyer qu'en trente jours quand on est sur de la location au mois ou à l'année."

Anna Hodge avec DJ
Photo Unsplash