Biot : jusqu'à 18 mois de prison avec sursis après la mort de trois personnes dans un Ehpad durant les inondations
Biot : jusqu'à 18 mois de prison avec sursis après la mort de trois personnes dans un Ehpad durant les inondations
publié le 19 janvier 2024
00:00
00:00

12 à 18 mois de prison avec sursis, requis contre trois des quatre prévenus, poursuivis pour le décès de trois personnes âgées. C'était durant les inondations de l’Ehpad de Biot en 2015. Ils étaient poursuivis pour homicides involontaires et mise en danger de la vie d’autrui.

Le procès des 3 noyades de la maison de retraite de Biot, en 2015, doit se terminer aujourd’hui. Hier, le procureur a requis de la prison avec sursis à l’encontre de la directrice de l’Ehpad, d’un agent des risques de la ville de Biot et de l’ancienne maire Guilaine Debras.

Selon le procureur, personne n’a rien fait pour monter à l’étage les résidents qui étaient au rez-de-chaussée. Place ce vendredi aux plaidoiries de la défense.

JL 

Photo : Pixabay